Skip to content

L’heure de vérité !

Ça y est, la première bobine est terminée, rembobinée, enveloppée et envoyée au développement. L’attente commence, dix jours pour arriver en région Parisienne et encore quelques longs jours d’attente pour son développement. Les négatifs sont ensuite scannés et je reçois enfin le lien tant attendu pour télécharger mes images au format numériques (faut pas abuser quand même 😉).

Je me précipite pour récupérer la précieuse archive et ausculter mon travail. C’est un premier essai, je ne m’attends donc pas à des merveilles particulières.

La première surprise est que je n’ai pas les 36 fichiers attendus, seuls une vingtaine ont été scannés. Je trouve tout de même quelques photos sympathiques.

Cette photo par exemple a un charme certain je trouve, malgré le manque flagrant de netteté, le grain tend à le faire oublier. On dirait presque un dessin qui aurait été estompé.

J’ai augmenté le niveau des noirs en post-production pour en faire presque un clair-obscur. On voit toujours les défauts sur le film et ces curieuses bandes parallèles.

Par contre, une très grande partie des photos ne sont pas exploitables car elles ne semblent pas avoir été exposées complètement.

Celle-ci par exemple est un bon exemple, le bas de l’image est exposé, le haut est resté noir, comme si le film n’avait pas vu la lumière sur sa partie haute. Après quelques recherches et quelques tests, il s’avère que le Praktica prêté par mon Papa a un problème d’obturateur qui ne s’ouvre pas totalement à certaines vitesse mais qui s’ouvre en plein à d’autres vitesses.

D’autre photos comme celle-ci dessous semblent exposées complètement mais on constate tout de même un petit raté de l’obturateur qui a plus cramé un côté et sous exposé l’autre. Même si cela n’empêche pas de comprendre la photo et de se demander pourquoi et surtout comment cette branche peut ainsi flotter dans les airs, cela perturbe quand même beaucoup l’œil à mon sens.

Pas de chance ! Il fallait tenter !

Je rends donc l’appareil produit pendant la Guerre Froide en Allemagne de l’EST — oui en RDA !!! — à mon Papa et ferai la prochaine pellicule avec un autre appareil, le mien cette fois, en espérant qu’il n’ait pas de souci ! 😊