Skip to content

New Mexicooooooo

La piste au milieu du désert !

Ce matin nous sommes partis d’Amarillo vers 9h, le réveil a été un peu compliqué mais comme on a avait une petite journée ce n’était pas bien grave ! Aujourd’hui nous quittons les grandes plaines du Texas et arriverons dans le désert et les plateaux du Nouveau Mexique ! Le point culminant du Nouveau Mexique est le pic Wheeler dont l’altitude est 4011 mètres, je ne vous le donne pas en pieds, ça serait ridicule !

Avant d’entamer la route, nous sommes repassés à Cadillac Ranch pour faire notre petit graffiti sur une Cadillac ! On avait été frustrés hier soir de ne pas avoir de peinture pour laisser notre petite trace là bas…

Voici le résultat, plutôt cool non ? Bon ok, on est pas des graffeurs professionnels mais il a aussi fallut faire avec le vent qui souffle très fort sur le site.

L’enfilade de Cadillac au petit matin !

Étape suivante sur la route du jour, Adrian au Texas. C’est une toute petite localité connue comme étant le point au milieu de la Route 66, «MidPoint». Il n’y a pas grand chose là-bas à part un café dans lequel nous nous sommes arrêtés boire un café et goûter la « Pecan Pie » que nous avions complètement oublié de déguster à Oklahoma City … L’erreur est maintenant réparée !

Voici le fameux panneau indiquant la moitié de la route. Vous avez peut être déjà aperçu une photo de ce panneau avec nos têtes plus tôt dans la journée…

Une fois sortie d’Adrian, ma moitié a pris une décision unilatérale, consistant à ne pas suivre la Route 66 pour rejoindre notre prochaine étape. En effet sur ce tronçon la Route 66 correspondait à l’« Interstate », ça manque en effet un peu de charme.

Nous voilà donc engagés sur une route annexe, limitée à 70 miles par heures quand d’un coup, nous croisons un panneau « Pavement Ends » (Fin de la route goudronnée). Cela nous a pas mal surpris !

Une fois l’étonnement passé, nous avons eu tout le temps que l’on souhaitait pour admirer la fin du Texas, ses immenses champs et le début du désert.

On s’est filmés en roulant tellement on trouvait surprenant et beau !

La végétation a très rapidement changées pendant que nous enchaînions les miles sur notre route de terre tantôt lisse et poussiéreuse – on aurait cru rouler sur un nuage – tantôt chaotique et couverte de gravillons.

Je ne vous cache pas qu’on avait pas vraiment la voiture adaptée pour cette piste, mais c’est quand même bien passé car la route était large et assez lisse. La piste est référencée et balisée comme une route classique. Quand je dit balisée, y’avait le nom de la route a quelques intersections et c’est tout, aucun panneau rien !

Nous voilà arrivé à notre seconde étape Glenrio, et nous retrouvons du bitume !!!

Glenrio est une localité située sur la frontière entre le Texas et le Nouveau Mexique. Ce village comptait 5 habitants en 2000, c’est maintenant un village fantôme.

Nous sommes allés faire un rapide tour dans le Motel abandonné. Rapide le tour car il faisait une chaleur infernale et qu’on craignait un peu les serpents. On en a vu un traverser la route – encore goudronnée – juste devant la voiture plus tôt dans la matinée.

Nous sommes arrivés à Glenrio à 12h30 heure du Texas et repartis à 11h40 heure du Nouveau Mexique !

Une vieille boîte aux lettres au bord de la Route 66. C’est après Glenrio que nous avons récupéré la « MotherRoad » tout contente de rouler de nouveau sur du bitume. Ma moitié, qui avait pris le volant, était un peu déçue de ne pas rouler sur la piste. Et bien elle a été servie quelques centaines de mètres après Glenrio.

Le long de cette portion, comme le long de toute la Route 66, nous suivions une voie de chemin de fer. Celle-ci semble abandonnée depuis longtemps !

Nous retrouvons la route goudronnée quelques miles seulement avant Tucumcari, notre destination du jour !

Nous traversons le village de San Jon qui compte aussi un bon nombre de bâtiments abandonnés, comme cet ancien garage.

Plus nous avançons dans le Nouveau Mexique, plus nous voyons de petits canyons et plus le désert est présent. La température ne cesse de grimper, nous remercions chaleureusement – où plutôt frileusement – l’inventeur de la climatisation !

Le panneau « Historic Route 66 » du Nouveau Mexique !

Arrivés à Tucumcari nous passons devant une icône de la Route 66, le « Blue Swallow Motel », reconnaissable par son enseigne en forme d’hirondelle. Ce Motel qui compte 14 chambres a été construit en 1939 et est toujours ouvert aujourd’hui !

Ce Motel a été visité en 2006 par les équipes de recherches en charge du film « Cars ». La mention « 100% Refrigerated Air » visible sur le « Cozy Cone Motel » vient de là !

Last but not the least, voici la température que nous avons à Tucumcari, c’est même monté à 105 degrés Fahrenheit, soit 40,5 degrés Celsius !

Bilan de la journée, ma femme n’a pas vu Walker, elle a été triste mais je crois qu’elle l’a oublié… 😉

Nous sommes arrivés à l’hôtel DaysInn de Tucumcari à 13h et en sommes très vite repartis car en plus d’avoir été mal accueillis – par des enfants qui plus est – la chambre était sale et sentait mauvais.

Nous sommes donc allés en face à « Desert Inn » ou l’accueil a été bien meilleur, les chambres de qualité et la piscine en plus !

Le trajet initial devait compter 172 kilomètres mais avec notre détour par la piste nous avons dû en faire 200 environs ! Demain notre destination est Santa Fe, la capitale du Nouveau Mexique ! Le surnom de l’état du Nouveau Mexique est « Land of Enchantment » – La terre de l’enchantement – il compte 2 millions d’habitants.

Point important, ma femme a bronzé !! Elle en est très fière, n’oubliez pas de le lui faire remarquer à notre retour ! 🙂

@JB: La Nouvelle Fajita du Nouveau Mexique c’est pour ce soir ! 🙂

Groot a mangé Mexicain ce midi ! 🙂