Skip to content

Grizzly Giant

Des arbres géants, des cascades, des hippies et des trucs mignons

Ce matin nous nous sommes levés relativement tôt car nous devions recontacter l’assistance pour confirmer le dépannage de notre auto de l’année. Ce que nous avons fait avant d’aller déjeuner, la personne au bout du fil nous annonce que la dépanneuse sera là dans l’heure, nous vidons la voiture et allons petit déjeuner.

Mon épouse n’était pas très bien, un peu malade ce matin, nous déjeunons léger et attendons la dépanneuse. Une heure et demi plus tard, toujours personne. Comme nous n’avons pas de réseau mobile à notre hôtel, elle rappelle l’assistance via Skype.

Pas de chance, l’assistance n’a toujours pas trouvé de dépanneuse… Nous conduisons donc la voiture nous mêmes a Fresno pour faire l’échange, nous n’avons pas été TOWED … 🙁

Note : Certaines des photos de cet article ont étés ajoutées contre mon gré par ma femme.

Voici notre nouvelle monture, une Ford Fusion hybride, bien plus sympa à conduire que la Hundai mais nous y perdons de la place dans le coffre. Forcément, elle est hybride, faut bien ranger les piles quelque part et les ingénieurs de chez Ford ont trouvés ça malin de les mettre dans le coffre…

En parlant de notre hôtel, je ne vous ai pas raconté ! Vous en avez peut être vu un avant goût via le post de ma femme sur Facebook.

Nous sommes dans un campement de hippies, avec des loges de hippies, des écureuils hippies – qui visent la tête lorsqu’ils lancent leurs pommes de pin -, des feus de camp de hippies, des cadeaux de bienvenue de hippies, un wifi de hippies – qui ne fonctionne que quand il n’a pas fumé – mais c’est vraiment sympa et bon enfant !

Ah oui, y’a même un restaurant de hippies dans lequel on mange super bien – et équilibré ce qu’il faut souligner dans ce pays – et qui sert de super bières !

Trêve de plaisanteries, aujourd’hui nous sommes allés au Sud du parc de Yosemite dans le lieu dit « Mariposa Grove » – le bosquet de Mariposa – ce dernier est connu pour abriter une très grande concentration de séquoias géants.

Groot ne faisait pas vraiment le poids mais il s’est pris à rêver devant ses aînés !

Celui-là couché sur le sol est mort il y a bien longtemps. Personne n’a pu lui donner un âge exact, il est estimé à plusieurs millier d’années. (Cet âge est celui de l’arbre quand il est mort, pas le temps depuis lequel il est par terre hein ! )

Le « Fallen Monarch » serait tombé il y a 300 ans. La constitution et la resistance de séquoias géants font qu’il a été aussi bien conservé jusqu’à maintenant.

Cette partie du parc abrite plus de 500 séquoias géants matures. Le « Mariposa Grove » a été fermé au public au printemps 2015 et a rouvert ses portes en Juin 2018. Des travaux ont étés entrepris afin d’améliorer la qualité de vie des séquoias dans leur environnement. Nous avons testé et c’est vraiment sympa ! On se ballade sur des chemins en bois surélevés du sol afin de ne pas gêner la flore. Ceci ajoute de la magie au lieu.

Les séquoias géants poussent d’abord tout droit pendant des centaines d’années. Leur croissance vers le haut ralenti alors et leurs troncs gagnent en circonférence jusqu’à devenir de véritable colosses. A la fin de leur transformation en géants, les branches du milieu et du bas de leur tronc disparaissent, ils n’ont alors plus que le toupet de branches à leur cime.

Un séquoia géant à une écorce si épaisse – jusqu’à 61 centimètres d’épaisseur – qu’il peut résister à la très grande majorité des insectes, des maladies et même au feu.

Ces colosses ne sont à la base que de toutes petites graines, seules quelques unes d’entre elles deviendront à leur tour des géants. Un séquoia géant produit quelques 400 000 graines chaque année.

Le séquoia géant croit tout au long de sa vie, c’est un des arbres qui croit le plus vite sur Terre. Ils comptent parmi les organismes vivants les plus vieux du monde.

Voici l’une des stars du bosquet, cet arbre s’appelle « Grizzly Giant ». Il est le plus vieux séquoia géant vivant du bosquet. De sa cime, 1900 à 2400 ans vous contemplent.

Il ne mesure pas moins de 64 mètres de haut, sa circonférence à la base est de 28 mètres, pour un volume total de 963 mètres cubes. C’est le deuxième arbre le plus gros du bosquet après le « Washington Tree », 1018 mètres cubes.

On estime que certains des arbres morts dans le bosquet auraient quelques 4000 ans.

Groot s’est demandé si un jour il en imposerait autant que le « Grizzly Giant », je l’ai vite calmé en lui expliquant qu’il avait encore quelques années devant lui !

Cet endroit m’a particulièrement touché. (« M’a » car ma femme n’était toujours pas très bien et donc je suis allé seul voir « Grizzly Giant » pendant qu’elle se reposait en bas sur un banc !)

On y voit un séquoia géant mature mort sur le sol, victime du feu. On y voit également plein de pousses de séquoias tout autour, peut être des graines qu’il a lui même dispersé. Un jour sans doute, l’une de ces pousses deviendra un géant à son tour.

Revoici le « Fallen Monarch », vu dans l’autre sens. On remarque déjà la taille de la base de son tronc, mais également le reste de son réseau de racines. Les racines des séquoias géants ne s’enfoncent que très peu dans le sol, elles courent juste sous la surface et couvrent une surface folle.

Voici une pomme de séquoia géant, clairement, Groot ne faisait pas le poids à côté …

Après nous être sentis tout petits et humbles à côtés des géants, nous sommes partis à la recherche d’une clairière que ma moitié avait repérée hier en allant à « Glacier Point ». Nous l’avons retrouvé et en avons profité pour faire quelques photos.

En plus le soleil était en train de se coucher dans la vallée c’était juste magique !

En redescendant de la montagne, nous nous sommes arrêtés pour voir l’une des nombreuses cascades du parc. Celle-ci s’appelle « Bridalveil Fall ». La chance était avec nous et la lumière du soleil couchant jouant avec l’eau pour former de petits arcs-en-ciel dans la cascade.

Nous nous sommes approchés pour la voir de plus près. Ma femme allait mieux à ce moment là et c’est elle qui a insisté pour que nous marchions un peu !

Encore la cascade, oui, on a vraiment apprécié cet endroit !!!

Debut des photos imposées par Madame

Hier nous avons fait une photo des nos alliances devant le « Half Dome ».

Une photo de paysage imposée, dans « Mariposa Grove ». Nous étions à l’ombre sous les arbres mais le soleil perçait à certains endroits et jouait sur les bambous raz qui recouvrent le sol.

On retrouve le « Fallen Monarch » au fond.

Encore des bambous au soleil ! 🙂

On se retrouve de nouveau dans notre petite clairière éclairée par le soleil couchant ! 🙂

Pendant que je me suis monté, au pas de course, voir « Grizzly Giant », ma moitié est resté en bas de la colline sur un banc et elle a fait une rencontre !

Elle raconte :

J’étais tranquillement en train de profiter du calme du bosquet (vu que tu m’avais abandonnée pour aller voir un gros narbre). Là je me suis dit tiens du devrais voir des petites choses bêtes ici. Puis le silence a été rompu par quelque bruits de brindilles. J’ai ouvert les yeux, levé le nez et derrière l’arbre qui était à terre j’ai vu une sorte de plumet noir et blanc remuer. Je pensais avoir à faire à un gros oiseau alors je me suis levée. C’est là que j’ai aperçu les oreilles de cette très jolie biche en train de brouter. Je me suis approchée tout doucement pour ne pas l’effrayer. Elle m’a regardé je l’ai regardée puis je me suis retournée pour voir si quelqu’un était témoin de ce spectacle. Mais personne, il n’y avait que nous …

Voici qui clôt une nouvelle journée américaine ! Nous avons rendu notre Hundai avec 4000 miles de plus compteur, ce qui fait plus de 6400 kilomètres ! Je vous fait grâce de la centaine de miles du jour.

Demain nous retournons dans le parc de Yosemite, mais dans sa partie nord cette fois. Puis nous mettrons le cap à l’ouest pour rallier San Francisco, notre dernière étape.

Les vacances commencent à toucher à leur fin … 🙁