Équipement

Même si l’équipement ne fait pas le photographe, il contribue à son succès ! Voici un aperçu de ce que j’utilise au quotidien.

Boitier

J’utilise du matériel micro 4/3 depuis mes débuts en photographie. Malgré quelques limitations dont souffre ce système, notamment sur la montée en ISO, je suis pleinement satisfait de ces équipements. La légèreté, le faible encombrement et le coût sont les principaux atouts de ce matériel.

J’ai commencé avec un boîtier Panasonic Lumix GX80 j’aime beaucoup cet appareil. J’ai plus récemment acquis un Olympus E-M1X car son autofocus est bien plus performant que celui proposé par Panasonic du fait de l’ajout de la détection de phase à celle du contraste. L’ E-M1X offre des prestations bien utiles comme le support de deux batteries [BLH-1 , la double carte SD et le capteur GPS. Je garde le GX80 comme appareil de secours.

Objectifs

Vie sauvage

Mon objectif préféré pour photographier la vie sauvage est sans conteste l’ Olympus M.Zuiko 300mm f/4 IS PRO , sa grande ouverture, le piqué des images qu’il produit et sa robustesse en font un allier de poids mais sachant rester léger. Sa focale de 300mm (équivalente à 600mm en full frame) permet de photographier sans être vu à longue distance. Toutefois quand les sujets sont trop loins, son association avec le Téléconvertisseur MC-14 le transforme en un 420mm (équivalent 840mm en full frame) f/5.6 pour une portée accrue sans perte optique.

Paysages

La photographie de paysage nécessite bien souvent l’utilisation d’un objectif grand-angle. Je dispose d’un objectif Panasonic Lumix 14-140 f3.5-5.6 PowerOIS II . Je trouve cet objectif particulièrement efficace même si à quelques mois près j’aurais pu profiter de sa mise à jour qui est tropicalisée. Il reste l’objectif parfait pour voyager étant compact et performant. J’envisage de le troquer à terme pour un Olympus M.Zuiko Digital Ed Objectif 14-150 mm F4.0-5.6 II qui est tropicalisé et m’offrira une compatibilité avec toutes les fonctions de mon boîtier Olympus.

Le petit nouveau de la collection est un Olympus M.Zuiko Objectif Digital ED 7-14mm F2.8 PRO . Sa très petite focale et sa très grande ouverture le rendent incontournable pour le payage et la photographie des ciels étoilés.

Portrait

Pour réaliser de beaux portraits, je compte sur mon Panasonic Lumix 42.5mm f/1.7 . Cet objectif à focale fixe est très lumineux grâce à sa très grande ouverture. Il propose également un bokeh très sympatique.

Macro

La macrophotographie est un de mes domaines photographique préféré. C’est par là que j’ai commencé mon aventure dans le monde de l’image. J’ai débuté avec un vieil objectif argentique adapté à mon boîtier au moyen d’une bague. J’ai ensuite investi dans le seul objectif macro offrant un grossissement x2 dans le monde micro 4/3, le LAOWA 50 mm f/2,8 2X Ultra Macro APO pour Micro 4/3 . Dépourvu d’autofocus c’est objectif peut se monter exigeant surtout au plus fort grossissement mais il faut reconnaitre sa qualité d’image ainsi que son faible encombrement.

Logiciels

Je ne photographie qu’en RAW et je développe chaque fichier pour en tirer le maximum. La retouche photo peut sembler être un gros mot, personnellement je la vois plutôt comme l’aboutissement du travail photographique. Lorsque j’appuie sur le déclencheur, j’ai une idée précise du cadrage et de l’effet que je veux insuffler à ma photo. Il faut souvent recadrer un tant soit peu ou booster le contraste pour que le cliché soit parfait. Le développement de photo numérique n’est en fait que la version moderne du développement de photo dans le monde argentique, à ceci près que le photographe à toute latitude pour imprimer sa patte à la photo qu’il a prise.

Retouches

J’ai fait le choix de n’utiliser que des outils sans abonnement mensuel. La suite Adobe était donc de facto exclue. Les outils que j’utilisent sont disponibles à un prix abordable et en un seul achat, pas de surprise.

Serif - Affinity Photo est un outil équivalent à Photoshop, il est disponible sur Mac, Windows et sur iPad, ce qui est très pratique en déplacement. C’est mon outil de développement principal. Il me permet également d’assembler des panoramas, de faire du focus stacking ou de créer des fichiers HDR à partir de plusieurs expositions différentes d’un même cliché.

Lorsque les photos que je développe ont été prises dans les mêmes conditions, je privilégie Skylum - Luminar AI . Cet outil me permet de réaliser toutes les corrections sur une photo et de les copier sur toutes les autres puis d’exporter tous les fichiers finis en un seul coup ! Pratique ! Les « looks » préexistants dans l’outils permettent également de gagner beaucoup de temps dans une majorité de cas ne laissant plus que de menus ajustements à faire.

Améliorations et Sauvetages

Certains outils me permettent également de sauver des photos prises dans des conditions difficiles ou très difficiles pour le matériel, à la tombée de la nuit par exemple.

C’est le cas de Topaz DeNoise AI , cet outil fait réellement de la magie ! J’ai pu sauver un nombre incalculable de photos prises entre 10 000 et 25 600 ISO qui étaient absolument affreuses son aide. Il permet également de supprimer le léger bruit numérique présent dans le bokeh pour le rendre soyeux et beau.

Autres outils

Camouflage

Afin de pouvoir mener à bien mes affûts, j’ai investi dans quelques pièces du rayon chasse de Décathlon. L’outil indispensable pour passer des longues heures assis dans un pré ou au pied d’un arbre en toute discrétion, c’est un filet de camouflage . Il permet également de construire des affûts temporaires entre deux arbres ou buissons. Indispensables également, les gants , la cagoule , le chapeau qui permettent de se mouvoir tout en ressemblant un peu moins à un humain aux yeux des animaux.

Trépied

Un autre outil indispensable pour les poses longues ou les affût est un bon trépied, j’ai choisi le K&F Concept TM2324 pour sa polyvalence et son relativement faible poids. Sa stabilité reste très bonne malgré son poids plume et sa rotule est précise. Question résistance il faut dire que je lui mène la vie dure et qu’il tient bon depuis maintenant une bonne année. Bref, c’est un super produit !

Affiliation

Certains liens affichés sur cette page contiennent une affiliation. Ce processus me permet de vous recommander du matériel ou des logiciels que j’utilise et en lesquels je crois tout en recevant une commission si vous achetez l’article. Ce dernier ne coûte pas plus cher pour vous, le vendeur me reverse en fait une partie de son budget publicité qu’il aurait dépensé pour faire connaitre son produit autrement.