Skip to content

Welcome to Texas !

Le pays des cowboys, des flingues, et des vaches !

Hey Cowboys ! Nous sommes partis ce matin aux alentours de 8h d’Oklahoma City, sous la pluie, pour terminer les kilomètres restants dans l’Oklahoma et atteindre le Texas. Nous pensions que la route serait longue mais nous sommes arrivés à l’hôtel vers 16h30 cet après-midi. Ceci est dû en grande partie au fait que la Route 66 a été transformée en « Interstate » en grande partie entre Oklahoma City et Amarillo. Comme nous avons vu que la route serait plus rapide que prévu, nous avons rusé pour éviter l’« Interstate » 40 au maximum.

Le biotope a pas mal changé depuis l’Illinois et le Missouri même si nous trouvons la végétation plus verte que nous ne l’imaginons ! Peu à peu, les champs de maïs laissent la place aux près pleins de vaches noires.

Dans l’Oklahoma comme dans le Texas nous avons été assez surpris de découvrir une terre d’un rouge très intense (Ok, sur la photo elle fait plutôt orange mais elle est vraiment rouge !!!). Ceci cause plusieurs choses étranges pour nous comme des rivières et des étangs rouge sang.

Les règles sur la route ne sont vraiment pas les mêmes que chez nous ici. Il est ainsi assez fréquent de se faire doubler par des camions largement en excès de vitesse, que ce soit par la gauche ou par la droite !

Nous voici arrivés à Clinton pour visiter LE musée de la Route 66.

Il est pas beau ce Kombi tout bariolé ?

A la sortie du musée se trouve un Valentine Diner. Ces restaurants sont typiques de l’ancien mode de vie de américains voyageant sur la Route 66 dans les années 40. Ces « restaurants en forme de voiture de chemin de fer » étaient commandés par le restaurateur souhaitant s’implanter dans un endroit au bord de la route et fonctionnaient comme une licence. Le restaurateur avait le choix d’acheter le restaurant directement – 5 000$ de l’époque – ou de reverser une partie de ses bénéfices à la franchise.

Le restaurant arrivait tel quel par le chemin de fer et était déposé à l’endroit voulu.

Si le restaurateur faisait le choix de la redevance sur ses bénéfices, il déposait l’argent devant le restaurant, dans un coffre spécial, cette boite était relevée régulièrement par les coursiers de la franchise.

Après avoir quitté Clinton, nous passons par Elk City. Sur le bord de la route nous avons vu cette magnifique vieille maison avec une statue de cowboy en plein rodéo devant.

Encore un vieux Motel vu en passant par Sayre.

Ce panneau de limitation de vitesse m’a fait rire ! En plus vous apercevez notre super Hundai Sonata en arrière-plan ! Bon c’est pas la caisse de l’année et on aurait préféré une américaine mais elle fait le taff !

Et voilà comment nous sommes entrés dans l’« État de l’étoile solitaire », le Texas ! Cet état est un petit peu plus vaste que la France, c’est le deuxième plus grand état des USA derrière l’Alaska et le deuxième état le plus peuplé derrière la Californie, l’histoire ne dit pas s’ils comptent les vaches dans la population.

Nous voici arrivés a la station service Conoco de Shamrock construite en 1936 dans un style résolument art déco. Elle est devenue l’une des icônes de la Route 66.

Une journée sur la Route 66 serait bien triste sans ses bâtiments abonnés qui la longent !

Il en va de même pour les voitures abandonnés à la rouille sur le côté de la route.

Nous voilà maintenant à McLean, une petite ville au bord de la route qui est maintenant by-passée par l’« Interstate » et est en train de devenir une ville fantôme.

Très engageant ce Motel n’est-il pas ? Nous n’avons pas poussé le vice jusqu’à aller vérifier si les lits étaient toujours dans les chambres mais l’idée nous est passée par la tête !

Le château d’eau de McLean derrière ce qui devait être une boutique d’antiquités.

Ah ! Le château d’eau de Britten ! Il a été un château d’eau fonctionnel jusqu’à ce qu’il soit racheté par Ralph Britten qui l’a déplacé pour en faire une attraction sur son parking à camions et ainsi attirer de la clientèle. Il penche délibérément avec un angle de 10 degrés. Si vous regardez bien, vous pourrez voir que l’un de ses pieds est hors du sol.

Le même château d’eau de plus près ! Le parking à camion est fermé de nos jours mais la « Leaning Tower of Texas » attire toujours les curieux comme nous !

#SelfieChapeau

On ne se croirait pas dans un film d’Hollywood là ?

Juste avant de rejoindre notre hôtel nous sommes passés par « Cadillac Ranch ». Il s’agit d’une œuvre d’art à la sortie d’Amarillo. Les artistes ont enterrés 10 Cadillac dans le sol du champs et laissés la possibilité aux visiteurs de faire un graffiti sur les voitures.

Il y avait pas mal de monde en milieu d’après-midi donc nous essayerons de repasser dans la soirée pour laisser notre marque sur une voiture !

Une nouvelle étape de la route se termine après 450 kilomètres supplémentaires ! Nous avons donc déjà parcouru environ 2 500 kilomètres sur les routes américaines !!!

Jérôme, si tu me lis, on se rapproche des 6 000 kilomètres ! #PrivateJoke

Ce soir nous allons dîner dans une institution de la Route 66, le « Big Texan Steak Ranch ». Ils proposent notamment le steak de 72oz – 2 kilos – gratuit si on le finit dans l’heure avec l’accompagnement, nous n’allons pas tester cela mais cela risque d’être sympa quand même !!! C’est pour cela que nous avons mangé une salade à midi !!!

Ma femme est plutôt déçue, elle croyait croiser Walker Texas Ranger dans le Texas mais nous ne l’avons pas vu … Peut être demain !

Demain nous aurons une petite journée sur la route en direction de Tucumcari dans le Nouveau Mexique. Nous retirerons une heure sur nos montres et aurons donc une journée de 25 heures !