Skip to content

Here we go !!!

Les choses sérieuses commencent maintenant !

Aujourd’hui nous avons entamé ce pourquoi nous sommes venus aux Etats-Unis, la Route 66 ! Autant le dire tout de suite, suivre le tracé exact de la « MotherRoad » ne sera pas évident ! En effet, cette vieille dame a vu le jour en 1926 et a pas mal changé jusqu’en 1985, année pendant laquelle elle a été déclassée et en partie laissée à l’abandon.

Nous partons de Chicago aux alentours de 10h du matin.

De nos jours, des programmes existent pour lui redonner une seconde vie sous le nom « Historic Route 66 ».

Notre premier arrêt a été au garage d’Al Capone à Cicero, tout près de Chicago. Hauts lieux de la mafia Chicago et Cicero ont accueilli des bandits parmis les plus célèbres. Il se dit qu’Al Capone possédait ce garage automobile, nous ne pouvions donc pas le rater.

En poussant la porte de ce lieu, nous avons rencontré les propriétaires, des gens très sympathiques qui nous ont fait visiter le garage et nous ont présentés les voitures sur lesquelles ils sont en train de travailler. Ah oui, ils font dans la restauration de vieilles automobiles. (Il se dit que la dame serait la petite fille d’Al Capone ! Nous n’en avons pas eu confirmation :p)

Nous mettons ensuite le cap sur Wilmington, une petite ville connue pour son « Muffler Man » nommé Gemini Giant. Les « Muffler Men » sont des enseignes publicitaires taille XXXXL. Ils permettaient aux enseignes de se différencier le long de la « MotherRoad », qui est une longue succession de diners et de stations services.

L’étape suivante était le « Polk-a-Dot Drive Inn » qui se différencie par ses statues de rock stars alignées le long des façades et par la statue géante d’Elvis au bord de la route.

Lors de notre départ de Chicago le temps était très pluvieux, cela s’est calmé par la suite mais de temps de violentes averses de pluie nous sont tombés dessus, il devenait alors difficile de suivre les minuscules panneaux « Route 66 » le long de la route.

On dit souvent qu’aux USA tout est plus gros, tout est plus ou encore que que tout est plus long – je n’ai pas encore vu d’effet sur moi, mais on a encore le temps pour ça ^^ – et bien c’est vrai pour la route, les orages, les voitures, les portions au restaurant. En fait c’est vrai pour tout, sauf … Sauf pour les panneaux indiquant la Route 66 et les points d’intérêts à côté de la route !!!

A certains endroits les autorités locales en ont eu marre que des vilains leur piquent leurs – petite – panneaux Route 66. Ils ont alors eu la riche idée de peindre le sigle directement sur la route ! Efficace !

Arrivés à Odell nous avons déniché une ancienne station service figée dans le temps. Elle a été restaurée et transformée en boutique de souvenirs. La gérante, une petite mamie, nous a accueillis à bras ouverts. En règle générale les Américains sont très accueillants, polis et avenants. Ce n’est pas l’idée que je m’en faisait et j’ai été très agréablement surpris !!!

Nous voilà arrivés à Pontiac, oui, comme la marque de voitures, d’ailleurs il y a une misée consacré à la marque dans la ville, mais nous n’avons pas eu le temps de le faire. Par contre nous avons eu le temps de visiter le musée de la Route 66 qui rassemblait une quantité folle d’objets étranges ou non en lien avec la Route 66 et les fadas qui la parcouraient.

Encore un « Muffler Man » croisé à Atlanta cette fois. Celui ci s’appelle « Tall Paul ».

Dans la ville de Lincoln, nous avons fait un coucou à Abraham perché sur son chariot estampillé « plus grand chariot du monde » par le Guinness Book des records !

Nous voici arrivés à Chatham, une petite localité sans grand intérêt de prime abord mais qui abrite un très ancien pont automobile couvert fait de bois. Ce pont a été construit soit en 1827 soit en 1880, les sources divergent, et a été fermé à circulation automobile en 1984 ! Ce qui est dingue c’est qu’en se baladant dessus on sent encore l’odeur de la vieille huile et de l’essence, ces odeurs doivent être imprégnées dans le bois du pont, cette visite était vraiment dingue et chargée d’histoire !

On se croirait pas dans Walking Dead là ? Déjà que ma femme voyait des zombies partout, maintenant c’est la fin ! 😛

Ahh le voilà enfin lui ! Et oui, Groot s’est planqué toute la journée car il a eu peur des orages et des tornades. Il a sorti le bout de son nez juste quand on s’est mis à table dans un diner. Le coquin ne perd pas le nord !

Et mais attends, t’as parlé de tornades ?

Et oui, les premiers états que nous traversons sont soit très proches soit carrément *dans* « Tornado Alley » nous allons donc serrer les fesses et tâcher de ne pas en croiser une, même si la période de tornades touche à sa fin !

Nous voilà arrivés à Saint Louis dans le Missouri, laissant l’Illinois derrière nous ! Nous arrivons à Saint Louis aux alentours de 23h30 et avons parcouru un total approximatif de 350 miles – un peu plus de 560 kilomètres – une grosse étape !

Demain nous nous levons tôt – 6h du matin – pour partir sur la route vers 7h et ainsi plus profiter de la fin de journée, les commerces ferment à 17h dans les zones reculées !

Bonne journée en France !